Solutions de stationnement intelligent dans le Sud de la France


Cette année, les solutions de stationnement intelligent devraient être l'une des principales tendances dont on va parler dans toute l'Europe. Si l'on considère seulement Londres, les services de stationnement pourraient non seulement éviter aux conducteurs de ne pas passer 33 000 heures dans leur voiture à la recherche d'une place, mais également permettre de faire des économies indirectes estimées à hauteur de 870 000 euros. Certaines villes ont commencé à proposer des applications de partage d'espaces de stationnement pour résoudre ce problème croissant, tandis que d'autres, comme Montpellier dans le Sud de la France, se tournent vers les systèmes connectés d'Internet des objets (Internet of Things ou IoT) pour créer des espaces de stationnement intelligents. Analysons le projet en cours et voyons comment il aidera à réduire les embouteillages et offrira un gain de temps aux conducteurs à l'aide du réseau privé LoRaWAN de Montpellier.


Solutions de stationnement simplifiées

Le secteur des solutions de stationnement intelligent devrait représenter un marché de 1 461,52 millions de dollars d'ici 2025 et d'ici 2026, Navigant Research estime qu'il y aura 1,1 million de places de stationnement intelligentes. Si vous considérez le fait que 30 % de la congestion urbaine est due au stationnement, il n'est pas étonnant que les villes recherchent des solutions qui limiteront la circulation et la pollution de l'air et amélioreront la qualité de vie globale des citoyens.

À Montpellier, une ville de 270 000 habitants, les citoyens sont quotidiennement confrontés à des problèmes tels que les embouteillages et le manque de places de stationnement. En s’appuyant sur les services proposés par la société française Synox, expert en solutions IoT (Internet of Things ou Internet des objets) et dévelopeur de la technologie Libelium, Montpellier a lancé une solution de « parking connecté ». Vingt capteurs ont été installés dans deux quartiers différents de la ville - l'hôtel de ville et le quartier voisin du parc Marianne - dans le but d'améliorer la circulation et d'augmenter la rotation des places de stationnement. Ces capteurs peuvent recueillir et contrôler les données relatives à la température de la surface de la route, en alertant les autorités en cas de problèmes tels que du verglas et en fournissant des informations en temps réel sur les places de stationnement disponibles. Toutes ces données seront ouvertes au public, ce qui permettra aux citoyens, ainsi qu'aux start-ups, de bénéficier de ces services.

« Le projet de parking intelligent a permis de déployer facilement - sur une infrastructure réseau privée LoRaWAN - une analyse de la disponibilité stratégique des parkings urbains, de la police municipale et bientôt des citoyens eux-mêmes » explique Jérôme Fenwick, Directeur de la technologie chez Synox. « Avoir une meilleure compréhension et une meilleure gestion de la disponibilité du stationnement et du trafic dans la ville est un point clé majeur pour améliorer la vie d'un citoyen. »

Ceci est juste un exemple de la façon dont les villes peuvent se tourner vers l'IoT pour développer des solutions connectées et intelligentes afin de mettre fin aux problèmes quotidiens comme le stationnement et la circulation. Les villes peuvent même aller plus loin en intégrant une plate-forme blockchain, en mettant en place des porte-monnaie sécurisés permettant aux voitures de payer leur stationnement de façon autonome, rationalisant - et raccourcissant - ainsi l'ensemble du processus de stationnement.